JD-Rythmes de bébés, temporalités d'adultes en collectivité : défi ou possible ?

Dernière mise à jour : 10/11/2022

Public visé

Tous.tes les professionnel.les de la petite enfance, de l'enfance, de la famille et de la périnatalité

Prérequis

Aucun

Objectifs de la formation

  • Réfléchir comment préserver la construction de ce rythme entre les adultes et les jeunes enfants, en tenant compte des processus de développement.
  • Comprendre, du fait de sa dépendance, que tout enfant est destiné à grandir avec nous et parmi nous, en comptant sur les étayages données par les adultes de son entourage familial et social.

Description

Avec l'approche d'Emmi Pikler, on peut voir combien « prendre soin d'un bébé » repose sur l'instauration d'un rythme. C'est l'adulte qui, à l'écoute des manifestations du bébé va créer avec ce bébé là un tempo, celui qui met en mouvement la chorégraphie du soin corporel, entre la grande personne qu'est cet adulte et la petite personne qu'est ce bébé.

Madeleine Vabre, psychologue clinicienne

 

Progressivement, lorsque l'enfant peut se mouvoir librement à son rythme, lors des soins corporels, comment prend-il part activement non seulement au soin mais à la relation qui s'instaure avec l'adulte. Cette situation revient plusieurs fois par jour.

A quoi sert cette délicate attention lors des soins dans un accueil collectif ? 

Sylvie Mugnier, psychologue clinicienne

 

La liberté de mouvement lors des soins procure au tout petit la confiance en ses propres mouvements, ainsi lors des moments d'éveil « il entreprend son travail de bébé » dit B Martino. 

En mettant en évidence la temporalité propre à chaque enfant pour acquérir ses déplacements par lui même, nous verrons comment l'observation pratiquée et partagée en équipe concourt à un accompagnement de ces processus d'acquisition personnelle, au sein d'un groupe d'enfant. .

Pascale Bossi, psychologue clinicienne

 

Quelle place accorder à l'activité spontanée de plus grande envergure quand le tout petit grandit ?

Ayons le souci de voir combien parfois ou souvent, le tempo institutionnel est dissonant avec le tempo individuel de chaque enfant.

Quelle orchestration trouver/créer et maintenir pour aller vers un rythme institutionnel qui compose et conjugue le déroulement d'une journée avec ces rythmes individuels ?

Mathilde Renaud-Goud, psychologue en crèches et micro-crèches, accueillante dans un groupe Pikler bébés-parents

 

Éloge des retours en arrière

Grandir à son tempo ne suit pas un rythme linéaire. D'indispensables retours en arrière font partie du processus développemental des bébés et jeunes enfants. Cette caractéristique si nécessaire à l'enfant peut se heurter à un  environnement social où la rapidité, la précocité, la réussite immédiate sont des valeurs fortes. Essayons de mieux comprendre ce phénomène particulier pour l'accueillir plutôt que le dramatiser : un enjeu pour accompagner des parents et des soignants.

Anne Vasseur-Paumelle, psychologue,consultation en Protection Maternelle et Infantile (PMI)et Centre médico-psychopédagogique (CMPP)

Modalités pédagogiques

La formation est interactive, basée sur des apports théoriques et cliniques qui seront illustrés par des séquences de films, ou des photos, les questionnements des participants enrichiront les échanges.

Modalités d'évaluation et de suivi

Synthèse et bilan viendront ponctuer et clôturer la journée pour s'assurer que les objectifs soient atteints.

Informations sur l'accessibilité

Merci de prendre contact avec l'assistante de formation :

pikler.loczy@pikler.fr

M'inscrire à la formation

Détail des horaires :
Ajouter au panier