Nouvelle Directrice de l'Association

Bienvenue à Catherine Peyrot qui a pris, en juin, la suite de Miriam Rasse en tant que directrice de l’APLF et qui a toutes les qualités pour cela.

Miriam va nous manquer car il y a des personnes qu’on ne remplace pas.

On peut remplacer les personnes qui laissent des souvenirs, mais on ne remplace pas celles qui laissent derrière elles une présence vivante : on leur succède en contribuant ainsi à la longue chaîne des liens dont la vie a tant besoin.

Merci à Miriam de tout ce qu’elle a apporté et apportera encore à l’APLF.